fbpx
Haut

Akoneo

Entreprise ou maternité, une entrepreneuse doit-elle choisir ?

Un grand nombre d’articles et d’interviews présentent le combo maternité-entreprenariat comme possible pour qui est organisé. Mais l’organisation ne fait pas tout ! Myriame Honnay, co-fondatrice et directrice d’Akoneo-incubateur, est jeune maman. Conseillère de nombreuses cheffes d’entreprises & porteuses de projet, elle écoute leurs expériences. Voici ce qui se chuchote entre entrepreneuses..

La maternité : une réalité biologique qui s’impose

En fin de grossesse et surtout après la naissance, maintenir le rythme propre à l’entrepreneuriat s’avère un défi très difficile à relever malgré une volonté sans faille et une capacité particulièrement éprouvée à se surpasser chez les entrepreneuses. Le corps impose de nouvelles limites et l’organisation la plus efficace ne peut rien face aux nouvelles règles du jeu dictées par « dame-nature » !

Congé maternité d’entrepreneuse : l’effet domino

Les difficultés physiologiques ressenties, ajoutées à notre congé maternité et à un retour progressif dans l’entreprise, impactent l’ensemble des collaborateurs, des fournisseurs et des clients de la structure. Au début, la plupart de nos interlocuteurs jouent le jeu et se montrent compréhensifs. Mais des changements s’opèrent au cours de cette période particulière et les attentes de notre environnement professionnel, de nos collaborateurs, sont particulièrement grandes au retour de notre congé maternité… alors même qu’il est beaucoup plus difficile pour nous de nous montrer aussi réactives qu’avant ! Un congé maternité reste une transition délicate à opérer pour toutes porteuses de projet et pour tout environnement professionnel. L’effet domino « joue à plein » pendant et après un congé maternité.

Retour de congé des cheffes d’entreprise : une reprise délicate

Certaines d’entre nous, cheffes d’entreprises, reprenons nos activités pleines d’allant, épaulées à souhait par notre entourage et boostées par nos hormones. Mais d’autres connaissent une période difficile à leur retour. Un décalage peut se fait ressentir avec un entourage professionnel qui a continué à travailler à son rythme. Et même pour les plus battantes des dirigeantes, cela prend du temps de retrouver notre pleine maîtrise de nos dossiers ! Ce temps nécessaire pour retrouver nos performances d’avant grossesse peut être déstabilisant. Il faut alors déployer encore plus d’énergie que d’habitude, au moment même où le manque de sommeil se fait cruellement sentir !

Maman et dirigeante : retrouver la motivation

Enfin, pour nombre d’entre nous, entrepreneuses et nouvelles mamans, un autre challenge se dessine : notre sens des priorités est chamboulé ! Ajouté aux défis listés précédemment, voilà qui a de quoi impacter notre motivation ! Pour nombre d’entre nous, cette motivation revient au fur et à mesure des nouvelles réussites et des satisfactions quotidiennes apportées par nos équipes et nos clients. Mais une fois de plus, cette mécanique prend du temps avant de porter ses fruits.

Entreprise et maternité ? Anticiper et faire un pas de côté !

Pour conclure, maternité et entreprenariat ne sont donc pas aussi aisés à combiner qu’on aimerait le croire. Certes, une organisation performante permet de relever d’importants défis, et d’autant plus si elle est combinée avec une très bonne anticipation des difficultés. Mais il ne faut pas se bercer   d’illusions, elle ne suffit pas !  Il n’est pas question de choisir entre notre entreprise et notre projet familial, mais la maternité nous impose souvent de « faire un pas de côté » : en acceptant de ne pas être parfaite partout et tout le temps !

Notre image de Super Woman en « prend   un coup » ! Par bonheur, une maternité heureuse rayonne positivement sur notre activité professionnelle et sur notre environnement !